Accédez à votre compte

ou

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement

Inscription 100% gratuite :)
Rejoignez les 1,8 million de membres Roomlala

Dernière étape
pour contacter le propriétaire !

Choisissez un mot de passe fort (8 caractères minimum dont au moins une majuscule, une minuscule et un chiffre).

ou

En créant un compte, je reconnais avoir pris connaissance des CGU, de la Politique de confidentialité et de la Politique de Cookies de Roomlala et je les accepte.
Roomlala utilise vos données pour vous fournir et améliorer ses services. Comme détaillé ici, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition à l'utilisation de vos données. Vous pouvez exercer ces droits ou supprimer votre compte depuis votre compte Roomlala ou en nous écrivant à dpo@roomlala.com.

Déjà membre ? Connectez-vous

Loader Roomlala
Loader Roomlala
location meublée : qui paye les réparations du jardin

Location meublée : qui paie pour l'entretien et les réparations du jardin ?

Hébergement | Location meublée | 10/06/18

Votre logement ne s’arrête pas à ce que renferment ses quatre murs. Tous les espaces extérieurs sont également soumis au contrat de location et donc à la responsabilité partagée du locataire et du propriétaire. Qu’il s’agisse d’un jardin, quelque soit sa taille, d’un balcon, d’une terrasse ou simplement une façade, chaque partie (locataire et propriétaire) a un rôle à jouer.

A la charge du propriétaire

L’entretien d’un jardin demande plus d’attention que l’entretien d’une simple pièce de la maison. Evidemment, les pannes d’électroménager y sont plus rares mais tous les espaces extérieurs sont soumis aux aléas de la météo et surtout aux intempéries. L’entretien d’un jardin exige donc une attention particulière pour le conserver en état, entretenir son aspect esthétique mais aussi réparer et remplacer ses équipements.

En ce qui concerne la façade, il revient au propriétaire de s’assurer que son locataire emménage dans un logement aux murs extérieurs entretenus et étanches. Si un ravalement est rendu nécessaire pour éviter un danger, une fissure, une décomposition ou s’il est simplement voté par la copropriété, le propriétaire doit alors s’en charger. Tout ce qui se rapporte à la vétusté des espaces extérieurs sera imputé au propriétaire. Par exemple, un balcon victime d’usure naturelle pourra vite devenir un danger pour le locataire mais aussi pour les piétons qui passent en dessous. Dans cette situation, le propriétaire devra remédier à ce problème dans les plus brefs délais. Il en va de même pour les gouttières ou chéneaux qui risqueraient de tomber.

Pour faire simple, le propriétaire est responsable de tout ce qui touche à l’usure et la vétusté. Il se doit de remettre à son locataire un logement sûr et en bon état. Ainsi, à l’arrivée du locataire, la pelouse et l’aspect général du jardin devront être parfaitement entretenu. Si le jardin en question dispose d’une allée ou d’une terrasse, il incombera au propriétaire de vérifier leur état afin qu’aucun danger ne puisse surgir ni aucun risque de chute.

A la charge du locataire

Le locataire est censé arriver dans un logement aux espaces intérieurs et extérieurs parfaitement entretenus. Il reste toutefois responsable du remplacement des équipements du jardin en cas d’endommagement causé par une négligence de sa part. Ainsi, il doit tondre la pelouse, entretenir les plantes, nettoyer la terrasse et les balcons. Si des canalisations se bouchent ou si une panne survient, il devra en assurer les réparations ou remplacements. De la même façon, il est tenu de conserver en état tout l’aspect extérieur de son logement, à commencer par la façade. Si des mousses et des lichens poussent sur sa façade, il devra la nettoyer afin de la rendre dans l’état le plus proche de celui dans lequel il l’a reçue. Enfin, si son jardin compte des appareils électriques (porte de garage automatique, sonnette, tondeuse, etc.), il sera de la responsabilité du locataire de remplacer pièces en questions. Tous les remplacements et réparations du quotidien sont du ressort du locataire tandis que tout ce qui concerne l’usure revient à la charge du propriétaire.






Nom de l'auteur : Roomlala

Location meublée : réussir son investissement locatif

Location meublée : 3 étapes à suivre pour réussir votre investissement

28/06/19

Qui a dit que l’investissement locatif n’était pas fait pour vous ? Vous avez fai...

Lire
quels sont les critères de décence à respecter en location

Logement meublé : quels sont les critères de décence à respecter en location ?

30/05/19

Avant toute location, chaque propriétaire doit respecter des obligations pour acc...

Lire
quelle est la différence entre le bail mobilité et le contrat de location meublée ?

Quelle est la différence entre le bail mobilité et le contrat de location meublé ?

07/04/19

La location semble souvent limitée au choix d’un bail meublé ou d’un bail non meu...

Lire
Qu'est-ce qu'un appel de loyer ou un avis d'échéance

Qu'est-ce qu'un appel de loyer ou un avis d'échéance ?

17/02/19

Tous les documents relatifs au loyer peuvent parfois se ressembler et il n’est pa...

Lire

Jusqu'à 5000€ de revenus complémentaires

1,8 million de membres

Paiement sécurisé

Déposer une annonce

Plus de 40 000 logements à louer

en France

et à l'international

Trouver un hébergement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de faire fonctionner le site, de réaliser des analyses et de vous proposer des contenus et des annonces les plus adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus / Gérez votre consentement à l’utilisation des cookies